immobilier
6 décembre 2022

Sites et attractions dans les Alpilles

Par Aurélie

Une culture rurale authentique et discrète est la marque de fabrique des Alpilles, une région qui exprime la combinaison parfaite de la douceur de vivre et de paysages d’une beauté remarquable. À l’extrême ouest de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, cette bande de terre tire son nom du massif du même nom, dernière barrière avant le grand delta du Rhône.

Au pied de collines aussi accidentées que des montagnes, une quinzaine de villages rivalisent de charme, et les plaines, celles du Rhône et de la Durance, révèlent le dessin tracé par le travail des hommes. Cette beauté sans pareille explique pourquoi le marché de l’immobilier ALPILLES est en pleine expansion.

Le parc naturel régional des Alpilles

Nous sommes dans le parc naturel régional des Alpilles, dans le département des Bouches-du-Rhône où beaucoup décident d’investir dans l’immobilier ALPILLES: 51 000 hectares de territoire et un massif montagneux de 30 km de long et 10 km de large qui culmine à près de 500 mètres d’altitude avec la Tour des Opies.

Ici, forêts et garrigues cohabitent avec des zones de cultures traditionnelles et non intensives, où la vigne et l’olivier sont maîtres mais laissent aussi la place à d’autres cultures, témoins d’une agriculture diversifiée : ensemble, nature et culture renouvellent leurs formes et leurs couleurs au fil des saisons. Un patrimoine à protéger et à valoriser, à tel point que la conservation de la beauté des paysages à caractère rural des Alpilles est l’un des fondements du statut du Parc, et que depuis 2007, les Alpilles sont le premier territoire de France à bénéficier d’une « directive pour la protection et la mise en valeur des paysages ».

Une terre pleine de vie

Les Alpilles sont vivantes tout comme l’immobilier ALPILLES. Ils s’adonnent à la respiration invisible d’une flore et d’une faune qui rendent hommage à la biodiversité et abritent des espèces rares et protégées. Et ils se laissent aller au souffle d’une présence humaine qui dure depuis 4 000 ans.

Dans les Alpilles, l’année est ponctuée de fêtes et de traditions qui s’appuient sur les rythmes de la vie rurale – transhumance, moissons, vendanges, cueillette des olives… – et sur une religiosité indissociable du territoire : chaque village a son saint patron et chaque saint patron a ses célébrations. Même Noël, qui en Provence est plus long car il suit les fêtes calendales, a ici ses propres liturgies, événements et traditions : à quelques kilomètres de là, même le goût de la pompe à l’huile, l’un des 13 desserts du Noël provençal, a une saveur différente.

Les saisons dans les Alpilles

Comme partout ailleurs, le tourisme arrive dans les Alpilles en même temps que l’été, mais c’est un tourisme discret et en partie même caché, celui des résidences secondaires nichées au milieu des vignes et des oliviers : seules les grilles en fer forgé et les longues rangées d’arbres des allées permettent de sentir leur présence.

Mais c’est à l’automne que bat le cœur authentique des Alpilles : c’est le temps des olivades, la récolte des olives dont on extrait une huile qui rejoint les tables internationales les plus prestigieuses.